Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs du mois


NIVEAU INTERMEDIAIRE : Blindage, anglage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NIVEAU INTERMEDIAIRE : Blindage, anglage

Message par Summertime37 le Lun 9 Mai - 5:28

Pénétration de blindage et épaisseur de blindage effectif

L'expression « pénétration de blindage » correspond à la capacité d'un canon à percer le blindage ennemi. Cette valeur se compte en millimètres. Ainsi, si un canon a une valeur de pénétration de 110 pour les obus perforants, cela signifie qu'il est capable de transpercer en moyenne 110 mm de blindage à une distance de 100 m, avec des obus standards. Toutefois, la valeur finale équivaut à plus ou de moins 25 % de la valeur moyenne.
Cela veut dire que pour parvenir à éviter de recevoir des dégâts de la part d'obus tirés par ce canon, votre épaisseur de blindage doit être supérieure au moins à la valeur de pénétration moyenne du canon. Cependant, si l'on compare l'épaisseur de blindage de la plupart des véhicules avec les valeurs de pénétration de la majorité des canons, on remarque que les premières semblent insuffisantes en termes de protection contre les dernières, sur le papier en tout cas. C'est là qu'entre en jeu l'épaisseur de blindage effectif.
Épaisseur de blindage effectif
La différence entre l'épaisseur de blindage et le blindage effectif est souvent la raison pour laquelle les valeurs théoriques et factuelles ne sont pas les mêmes. Pour faire court, le blindage effectif peut largement dépasser la valeur donnée d'une plaque de blindage sur le papier, en fonction de son inclinaison sur le véhicule par rapport aux tirs qu'il reçoit. Plus l'angle est important, plus le blindage effectif est épais. C'est précisément la raison pour laquelle de nombreux véhicules blindés que vous pouvez voir ou piloter ne ressemblent pas à des cubes parfaits, mais comportent des plaques de blindage très inclinées, dans un sens ou dans l'autre. En plus d'améliorer grandement l'efficacité de votre blindage, cette conception particulière présente plus d'un avantage essentiel : plus l'angle est important, plus les chances de ricochet sont élevées.
Voici un tableau qui montre à quel point une plaque inclinée augmente sa valeur d'épaisseur effective :
Angle d'impact
Épaisseur de blindage effectif
90°
(à angle droit)
100 %
(valeur normale)
80°101,54 %
70°106,42 %
60°115,47 %
50°130,54 %
40°155,57 %
30°200 %
20°292,38 %
Moins de 20°Ricochet
Comme vous pouvez le voir, plus l'angle d'impact est aigu, plus le blindage est efficace.



Positionnement oblique du blindage

Comme vous l'avez probablement remarqué, les chars tendent à varier considérablement en matière de conception, en particulier au sein de classes et de rangs différents. Ces différences peuvent résider dans leur taille, leur forme et l'agencement de leur blindage, ce dernier ayant pour conséquence une protection plus ou moins bonne pour le véhicule dans son ensemble. C'est pourquoi vous pouvez attendre le même niveau de durabilité et de protection pour tous les chars lourds, par exemple. En fait, certains véhicules sont plus facilement pénétrables que d'autre, en partie à cause des différences d'épaisseur de blindage, et aussi à cause de la faible voire inexistante inclinaison des plaques. Si vous êtes aux commandes d'un tel véhicule, vous devez apprendre à incliner votre blindage de manière artificielle, optimisant ainsi votre blindage effectif et augmentant votre durabilité. Vous pouvez atteindre ce résultat en employant la manœuvre de positionnement oblique du blindage, connue également sous le nom de position « en diamant » ou d'invincibilité.
Pour réussir cette technique, assurez-vous de suivre ces étapes simples :



  • Identifiez la direction d'origine des tirs. Si vous ne pouvez pas voir votre ennemi, essayez de repérer ses traceurs d'obus et observez les indices de dégâts lorsque vous êtes touchés.
  • Tournez votre véhicule pour lui faire face. Souvenez-vous que votre blindage frontal est la zone la plus robuste de votre véhicule et que la surface exposée est moindre lorsque vous vous présentez de face.
  • Inclinez votre avant vers la droite ou la gauche de 30-40 degrés. Ainsi vous réduirez l'angle d'impact, ce qui améliorera l'efficacité de votre blindage et favorisera les ricochets.
  • Faites attention à votre blindage latéral. Attention lorsque vous tournez votre caisse, si vous allez trop loin, vous risquez de trop exposer vos flancs, et ainsi obtenir l'effet inverse de ce que vous cherchiez.


Important :  notez que certains chars lourds, notamment dans les arbres technologiques soviétique et chinois, présentent un blindage frontal étonnant en forme de bec. Cette caractéristique augmente grandement l'efficacité de ces véhicules lorsqu'ils sont positionnés de face par rapport à l'ennemi, mais d'un autre côté, elle rend une bonne tactique de positionnement oblique quasiment impossible. Lorsque vous vous trouvez en situation de confrontation aux commandes de ces chars, cherchez toujours à combattre votre adversaire face-à-face. En effet, le fait d'incliner artificiellement votre blindage aura pour conséquence, dans la plupart des cas, d'annuler l'effet positif du bec sur votre blindage.


Nota : Pensez aussi aux possibilités en fonction du terrain d’une inclinaison verticale.


Le blindage espacé:

Cela consiste donc à avoir, le blindage principal (qui est le plus important), recouvert d'une ou plusieurs couches de blindage plus faible, mais qui permettra donc d'augmenter drastiquement le blindage total que l'obus doit rencontrer pour pouvoir pénétrer. Le blindage espacé est très utile face aux obus HE et HEAT !
[Attention, les chenilles comptent aussi comme blindage espacé ! Donc, n'utiliser pas de HEAT (obus premium) si vous avez l'intention de décheniller un ennemi tout en lui faisant des dégâts, vous risquez de simplement le décheniller sans lui faire le moindre dégâts ! Privilégiez plutôt les AP normales ]


RICOCHET DANGEREUX

Un obus qui ricoche poursuivra sa course, pouvant ainsi perforer des obstacles et même toucher un autre char.

Conditions requises

Tout d’abord, pour que l’obus ricoche sur le blindage, l’angle d’impact doit être d’au moins 70° pour les obus perforants et perforants rigides composites, et au moins 85° pour les obus explosifs à charge creuse. Les obus explosifs quant à eux ne ricochent pas.


Ensuite, si le calibre de l’obus dépasse trois fois l’épaisseur du blindage, aucun ricochet ne se produira, quel que soit l’angle d’impact.
Enfin, il n’est pas possible de ricocher sur les éléments extérieurs (comme les suspensions, les appareils d’observation et les canons), quel que soit l’angle d’impact.

Comment ça marche ?

Après avoir ricoché sur un char, l’obus poursuit son vol. Sa puissance de pénétration sera réduite de 25 %, mais il conserve son potentiel de dégâts et peut frapper le même véhicule ou bien un autre. Toutefois, l’obus ne peut pas ricocher à nouveau. Les nouvelles règles de tir à travers les objets s’appliquent également.

Summertime37
Admin

Messages : 241
Date d'inscription : 05/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum